Suivi environnemental du Port de Plaisance

Objectifs scientifiques 1
©Wikipedia

            Le Port de Plaisance de La Rochelle est aujourd’hui le plus grand port de plaisance de la façade Atlantique européenne avec de 5 000 anneaux. Le port a été créé en 1972 à proximité du centre-ville, et s’étend désormais sur trois sites avec plusieurs bassins :

  • Le Vieux-Port avec le havre d’Échouage, le bassin à Flot (ou bassin des yachts) et le bassin des Chalutiers,
  • Port Neuf,
  • Le port des Minimes avec les bassins du Lazaret, Marillac, du Bout-Blanc et Tamaris.

          Il détient aujourd’hui plusieurs labels pour l’environnement et la gestion de la sécurité au niveau du port, impliquant une liste d’exigences et d’objectifs d’amélioration pour maintenir les performances environnementales, qui leur apporte le « pavillon bleu », garant d’une bonne qualité de l’eau. Dans le cadre de cette démarche environnementale, le Port de Plaisance réalise depuis plusieurs années un suivi de la qualité du milieu, ainsi qu’un suivi de l’état de santé des bivalves. Les travaux de recherches menés au laboratoire LIENSs ont permis d’établir une méthode de suivi de l’état de sante du pétoncle noir, fiable et à moindre coût (Breitwieser et al., 2017). Le projet QUALIPERTUIS a pour objectif de continuer le suivi de l’état de santé du bivalve Mimachlamys varia en poursuivant et en améliorant les travaux déjà effectués.

Axe 1 : suivi environnemental du Port de Plaisance
©ThierryGuyot